Les anti-Brexit peuvent-ils encore faire plier Theresa May ?

Considérant que le peuple britannique a été mal informé, l’ancien Premier ministre John Major, s’est déclaré favorable à un nouveau référendum sur le Brexit. Tony Blair, lui aussi ancien Premier ministre, a quant à lui jugé chimérique la position des travaillistes selon laquelle il serait possible de renégocier l’accord de retrait au cas où le Parlement britannique le désapprouverait, lors d’une interview à la Radio 4 de la BBC, . Est-il encore envisageable de stopper le Brexit  à l’heure où le tout nouveau parti « Renew » s’est créé avec cet objectif ?  Décryptage avec Aurélien Antoine, professeur de…

Affaire Skripal : vers une crise diplomatique majeure avec la Russie ?

Plusieurs pays européens, mais aussi les Etats-Unis, ont annoncé l’expulsion de plus d’une centaine de diplomates russes de leurs territoires en réaction à l’agression de Sergueï Skripal,  ex-agent double en Angleterre. Décryptage par Jean-Paul Pancracio, professeur émérite de l’Université de Poitiers.  « Theresa May paie aujourd’hui le laxisme de la place financière londonienne vis-à-vis des fonds russes hébergés ou investis durant des années » Les expulsions diplomatiques sont-elles courantes du point de vue du droit diplomatique ? Il faut tout d’abord faire un distinguo essentiel entre une expulsion et la déclaration de persona non grata. En effet,…

3 questions à Thierry Bonneau sur l’implantation de l’Autorité Bancaire Européenne à Paris

3 questions à Thierry Bonneau sur la décision des autorités européennes de transférer le siège de l’EBA (European Banking Authority – Autorité bancaire européenne) de Londres à Paris. L’EBA, créée en novembre 2010 et mise en place début 2011, a actuellement son siège à Londres. Du fait du Brexit, l’autorité ne peut plus y demeurer. 8 villes (Bruxelles, Dublin, Francfort, Luxembourg, Paris, Prague, Vienne, Varsovie) ont candidaté : le 20 novembre 2017, Paris a été choisie pour la relocalisation de son siège. L’installation de l’ABE à Paris (et ses 170 emplois) doit être effective dès janvier…

3 questions à Aurélien Antoine sur la situation de Gibraltar dans le cadre du Brexit

Alors que les négociations autour du Brexit s’annoncent tendues sur différents aspects, Aurélien Antoine, Professeur de droit à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne décrypte les crispations intereuropéennes liées à la question de Gibraltar. « Accorder un statut dérogatoire à un territoire pour qu’il continue de bénéficier de l’application du droit de l’Union européenne alors qu’il appartient à un État qui en sort est peu cohérent » Pourquoi le Brexit engendre-t-il des tensions hispano-britanniques au sujet de Gibraltar ? Gibraltar est un enjeu stratégique militaro-commercial qui a toujours suscité les convoitises. D’abord musulman, le Rocher est…