Considérant que le peuple britannique a été mal informé, l’ancien Premier ministre John Major, s’est déclaré favorable à un nouveau référendum sur le Brexit. Tony Blair, lui aussi ancien Premier ministre, a quant à lui jugé chimérique la position des travaillistes selon laquelle il serait possible de renégocier l’accord de retrait au cas où le Parlement britannique le désapprouverait, lors d’une interview à la Radio 4 de la BBC, . Est-il encore envisageable de stopper le Brexit  à l’heure où le tout nouveau parti « Renew » s’est créé avec cet objectif ?  Décryptage avec Aurélien Antoine, professeur de…